Le CAC Georges Brassens attend la suite | Le Courrier de Mantes

La mairie ayant signifié son intention de couper les vivres du CAC Georges Brassens début juillet, les membres de l’associations vont tenter de sauver ce qui peut l’être.

Spread the word. Share this post!