La non-réunion publique [mairie | 4 z’arts | usagers du cac] du 4 décembre 2017

Chère adhérente, cher adhérent,

Lors de l’Assemblée Générale de l’association le 6 novembre dernier, vous avez réitéré l’expression de votre inquiétude face aux incertitudes générées par la situation que vit le CAC depuis 5 mois.

Les associations ayant leur activité au CAC nous ont informé que 20 d’entre elles se sont regroupées pour adresser à Monsieur le Maire un courrier commun demandant à le rencontrer pour pouvoir échanger sur les formalités de poursuite de leurs activités.

Leur demande rendez-vous n’a à ce jour toujours pas été honorée.

De même la ZAD, collectif d’usagers « musique » du CAC, a contacté l’association les 4 Z’arts pour obtenir des engagements quant à la poursuite des activités de répétition, de diffusion, d’actions culturelles et de convivialité du lieu au sein de l’Espace Brassens.

Leur demande de présentation publique du futur projet a reçu une fin de non-recevoir.

C’est pourquoi vous avez demandé au Conseil d’Administration d’appuyer et de coordonner vos demandes de rencontre avec l’association des 4 Z’arts et la mairie de Mantes-la-Jolie.

Ainsi, le Président du CAC a adressé aux représentants de ces deux entités qui se présentent comme repreneuses des activités de notre association, des invitations à une rencontre avec vous, basée sur l’échange et la transparence, le 4 décembre prochain.

Malheureusement, je suis aujourd’hui au regret de vous informer que la mairie de Mantes-la-Jolie en la personne de Philippe Allio et l’association des 4 Z’arts en la personne de son président Daniel Robinot ayant tous deux décliné l’invitation, cette réunion est annulée.

J’espère sincèrement que cela ne présage pas de vos futures relations avec ces instances.

Je profite de ce courrier pour vous adresser mes remerciements pour vos années de fidélité et d’engagement envers le CAC Georges Brassens. Je vous souhaite de pouvoir poursuivre vos apprentissages artistiques et de loisirs dans ces murs longtemps encore.

Bien cordialement,

Jean-Patrick Abelsohn

 

Président

Spread the word. Share this post!